Disparition des éléphants d’Afrique et d’Asie : le collectif Belaud-Argos s’engage contre le braconnage !

Disparition des éléphants d’Afrique et d’Asie : le collectif Belaud-Argos s’engage contre le braconnage !

Communiqué de presse du Collectif Belaud-Argos :


Jeudi 1er septembre, lors du congrès mondial de la Nature organisé par l’Union internationale pour la conservation de la Nature à Hawaï, deux études ont rendu public le désastre qui frappe les éléphants d’Afrique. Entre 2007 et 2014, leur population a ainsi chuté de 496 000 individus à 352 000 (-30%). L’hécatombe ne s’arrête pas là puisque cette chute s’accélère et atteint plus de 8% par an.

L’ennemi des éléphants est pourtant connu : le braconnage pour le commerce d’ivoire. Malgré son interdiction en 1989 qui avait porté un coup d’arrêt réel au braconnage, certaines récentes exemptions ont envoyé un signal catastrophique et réactivé ces pratiques monstrueuses.

Les éléphants d’Asie sont également dans une situation précaire puisque leur population est en chute libre, du fait à nouveau du braconnage et des nombreuses captures dont ils font l’objet pour effectuer des tâches dégradantes.

Le collectif Belaud-Argos demande donc que le trafic et l’importation d’ivoire en France soient réellement prohibés et que leurs auteurs soient sévèrement sanctionnés : tout stock d’ivoire intercepté par les douanes doit être systématiquement détruit, sans aucune exception. La France, en étant exemplaire sur ce sujet, incitera ses partenaires à la suivre car le braconnage fait peser une menace d’extinction réelle sur les grands pachydermes, qui disparaîtront de la savane africaine et des forêts asiatiques si rien n’est fait.